Participez et agissez sur le débat en cours, pour une finance participative

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221181344/crowdfunding-loi-et-autres Un article d’André Jaunay

Pour prendre connaissance et participer, vos avis sont précieux et constructifs, merci.

https://www.tresor.economie.gouv.fr/8080_consultation-sur-la-finance-participative

Optimisez votre recherche de ressources par IDEAS Institut du Développement de l’Ethique et de l’Action pour la Solidarité

Les recommandations de Guide IDEAS, décrivant les bonnes pratiques, assurent un meilleur succès auprès des donateurs et mécènes.                                   Télécharger ici :   http://goo.gl/qtjAOB

 

La finance solidaire reprend de l’avance sur l’épargne solidaire.

Fleur Pellerin a annoncé lundi dernier lors des Assises du Financement participatif le lancement, avec le soutien de la BPI France, d’un portail regroupant quelques uns des sites de finance participative, dons, prêts, investissement.

http://tousnosprojets.bpifrance.fr/Presentation/Qui-sommes-nous

 

Saissisez l’opportunité de promouvoir une finance militante

Le récent développement du crowdfunding et l’impératif de faciliter le financement de projets a amené les pouvoirs publics à faire des propositions d’assouplissement du monopole bancaire, qui sont, dès aujourd’hui, soumises à consultation et avis du public : http://www.amf-france.org/technique/multimedia?docId=workspace://SpacesStore/9ca0ca5a-e7b5-40df-8391-122027eb7cc0_fr_1.0_rendition

Le Ministère de l’économie et des finances, l’Autorité des Marchés Financiers et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution dépendant de la Banque de France mettent en consultation les projets de modifications du cadre applicable aux acteurs du financement participatif. La consultation publique est ouverte jusqu’au 15 novembre 2013 et les avis du public sont reçus par mail auprès de directiondelacommunication@amf-france.org.

C’est le nombre et la pertinence des avis émis par le public qui pourront permettre d’obtenir une plus grande libéralisation du secteur financier.

 

On lève le voile sur le chèque solidaire !

Avant le lancement du Livre blanc  » Pour une finance au service de l’économie sociale et solidaire »  par la filière Economie Sociale & Solidaire du Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION qui aura lieu le lundi 8 juillet de 18 heures à 20 heures 30,  sous le haut patronage de Monsieur Jean-Paul Delevoye, président du CESE., au Conseil économique, social et environnemental, nous levons le voile sur notre projet qui a l’honneur d’y figurer. http://imaginationforpeople.org/fr/project/cheque-solidaire-fifty-fifty-for-poverty/

 

Panorama de la « finance participative »

Ajoutons notre formidable partenaire http://spear.fr qui bénéficiera bientôt de Chèques solidaires et regrettons la fin de la belle aventure pour nos amis de http://friendsclear.com dont deux des porteurs de projet avaient bénéficié chacun d’un chèque solidaire de 1.000 euros.

http://www.lafinancepourtous.com/Epargne-et-placement/La-finance-participative

La Commission européenne, DG Marché intérieur et services, organise un atelier pour explorer les questions et avantages liés au crowdfunding

http://ec.europa.eu/internal_market/conferences/2013/0603-crowdfunding-workshop/docs/programme_en.pdf

L’AMF et l’ACP vont-ils bloquer le formidable dynamisme du crowdfunding ?

A l’heure où la fenêtre d’opportunité d’une réforme bancaire salvatrice se referme, nos dirigeants politiques laisseront-ils aussi stopper le formidable envol du financement participatif, cette finance qui prend en compte l’intérêt général.

Soutenus par les parlementaires, toutes les initiatives de reformes sont bloquées par l’exécutif. Interrogeons-nous sur les ressorts de ces dysfonctionnements.

http://lemondedudroit.fr/decryptages-profession-avocat/172650-kramer-levin-et-les-enjeux-reglementaires-du-crowdfunding.html

 

Création de l’Agence française de financement des investissements locaux (AFFIL).

Seconde lecture du projet de Loi à l’Assemblée nationale pour ce texte qui devra permettre  à l’AFFIL la mise en place de la valorisation de la solidité financière des emprunteurs publics et de sécuriser leur accès à une ressource à moindre coût.

La Caisse des dépôts avait dans le passé supervisé ces financements pour l’intérêt collectif, espérons que le nouveau dispositif apportera autant de sécurité.

Il faut orienter l’épargne longue vers ces usages (qui sont aussi des projets d’infrastructures rentables à long terme), avec des produits défiscalisés (comme aux USA : prêt à une collectivité locale => intérêts totalement défiscalisés).

Cela peut se faire à faible frais, c’est à dire sans passer par une gestion collective. La nouvelle finance participative permet d’offrir aux épargnants un accès direct à une finance locale qui a du sens.

En lien avec le contrôle de la Cour des comptes, des outils de démocratie locale pourront utilement réfréner les dépenses somptuaires et les habitudes dispendieuses de certaines collectivités, (Palais régionaux et départementaux, bâtiments communaux, ronds-points, emplois de complaisance,…).

Poursuivre l’analyse http://www.ifrap.org/Agence-francaise-de-financement-des-investissements-locaux-oui-mais-avec-des-garanties,13255.html